logo
preloader

Scio / Indigo Explications :

Description de l’appareil SCIO

_____________________________________________________________

Droits déposés sur le dispositif médical connu sous le nom de- SCIO

La propriété de tous les droits revient à William Nelson,

tous les droits attribués à QX ltd

_____________________________________________________________

Le système SCIO est une interface-patient universelle électro-physiologique. Il peut mesurer les changements de nature électrique comme la résistance galvanique à la peau, l’électro-potentiel, la tension et le micro-ampérage. Ceci permet des interférences dans les fluctuations, les fréquences, la capacitance, le potentiel électrostatique, l’inductance, le potentiel électromagnétique, la susceptance (la susceptance est la réciproque de la réactance), la réactance, le micro-wattage, la fréquence de résonance, le potentiel d’oxydation, et la tension entre protons versus électrons.

Un composant subspace du logiciel permet de joindre un patient à distance à l’aide d’une interface subspace avec un pilotage quantique.

La base scientifique a été créée par le Prof. William Nelson. Son livre, Le PROMORPHEUS a été déposé dans sa première édition à la Bibliothèque du Congrès aux USA en 1982. Le livre présente donc les concepts du SCIO.

La technique de base a été développée en 1985 et a été breveté sous le nom d’EPFX en Amérique en 1989. EPFX pour Electro-Physiological Feedback Xrroid. Un Xrroid est l’évaluation rapide des traitements homéopathiques par un équipement basé sur la réactivité électrique. Les réactions sont de nature ionique puisqu’elles reflètent les changements électro-physiologiques. La vitesse de l’échange ionique dans le corps humain est d’à peu près un centième de seconde. Un ordinateur a donc été nécessaire pour effectuer de tels test.

L’analyse du champ tri-vectoriel d’un produit homéopathique est développée dans ce travail et breveté en Irlande en 1995. Toutes les substances ont leur propre champ volta-métrique ou polographique. Selon la description de la règle de main droite, toute activité électrique se produit en trois dimensions : Conductivité, Statique et Magnétique. Un champ d’analyse en trois dimensions connu sous le nom de QQC a été fabriqué et breveté par

William Nelson.

La mesure de la résistance galvanique de la peau demande une application de courant, le courant appliqué devrait être de type analyse tri-vectorielle. Le courant appliqué pourrait également être utilisé pour une électro-thérapie. Les schémas électriques anormaux du patient pourraient être corrigés par application de la théorie électrodynamique. Lorsque l’électricité passe à travers les tissus sains elle fait effet. Lorsqu’elle passe à travers un tissu blessé ou malade le résultat est différent. L’application de la théorie électrodynamique permet au SCIO de traiter et corriger les tissus blessés ou malades. Ce processus est connu sous le nom de rectification.

Ces signatures tri-vectorielles peuvent être informatisées et reproduite par un ordinateur. Un kit d’évaluation de cohérence quantique a été couplé au système afin d’améliorer les données. Le SCIO a alors été capable de mesurer avant et après les changements de potentiel électrique pour déterminer la réactivité et la susceptance. Dessiner un profil de réactivité. Lorsqu’on le fait avec des vitesses biologique de presque un centième de seconde, on appelle cette opération Xrroid.

Donc le système SCIO peut mesurer les éléments de base du corps électrique. Des schémas de réactivité anormaux peuvent également être corrigés à l’aide des principes de biorésonance au cours d’un processus appelé aussi rectification des schémas électriques.

Le Xrroid de feedback électro-physiologique / SCIO est également un système de biofeedback.. La définition de biofeedback est la mesure d’une réponse physiologique et le retour que le patient en reçoit. La plupart des dispositifs retournent l’information d’abord à la conscience puis ensuite à l’inconscient du patient. Le système EPFX-SCIO est différent, il retourne l’information ou le signal d’abord à l’inconscient puis ensuite à la conscience. L’inconscient doit diriger ces processus automatiques. Notre dispositif est donc destiné à réparer directement le lien inconscient.

Les feedbacks des processus électro-physiologique sont transmis au patient sous forme de signaux de relaxation. Le système EPFX mesure une combinaison des fonctions physiologiques suivantes : voltage, puissance du courant, résistance de la peau, réactance électro-physiologique, susceptance électro-physiologique, température de la peau et fréquence. On les considère comme les données brutes recueillies aux extrémités et à la tête. (voir diagramme). Le système EPFX applique un ensemble de signaux variables puis montre les changements dans les mesures. Les changements déterminent la résonance, la réactivité et la cohérence.

Le QQC est une marque déposée et un procédé breveté qui effectue une analyse des schémas électriques tri-dimensionnels polographique et voltamétrique d’une substance. Ceci produit un champ de signature électronique de la substance. Les champs de ces substances sont envoyés dans le patient via les bandes. Ces schémas variables vont de 0 Hz à méga Hz et les ondes ont des formes variables.

Le courant total ne dépasse jamais 5 milliampères. Cela représente un système sans danger dont les risques sont insignifiants. Tous les tests d’innocuité et le contrôle de qualité ont été effectués.

Le patient est évalué avant et après la stimulation afin de mesurer les changements de potentiel évoqué montrant la réactivité du patient. L’intensité type et le type de potentiel évoqué de réactivité donne un profil de l’état de santé du patient. Les types d’éléments réactifs peuvent être un lien pour la thérapie ou un diagnostic plus en profondeur.

Les formes d’ondes variables sont tri-vectorielles (signatures voltamétriques des points d’acupuncture, nosodes, sarcodes, allersodes, etc.). Ce qui permet d’effectuer des mesures électro-physiologico-réactives (EPR).

Les différences de potentiel évoqué (DPE) servent à montrer un composant allergène. Des tests d’allergies montrent la façon dont le patient réagit électro-physiologiquement à une substance. Les modifications de l’histamine et les autres réactions allergiques sont précédées par une réactivité électrique.

L’EPFX mesure l’intensité de la réactivité électrophysiologique du patient à des milliers de schémas tri-vectoriels de QQC. Ce sont les schémas de réaction aux Sarcodes, Nosodes, Allersodes, Isodes, Nutritionnels, Points d’acupuncture, homéopathie classique, impondérable ou par les plantes. Les schémas de réaction ou les profils peuvent être liés à des déficiences du patient. Les thérapies peuvent alors être adaptées de manière à développer des réactions harmoniques, des désensibilisations, une résonance biologique ou des processus de rectification. Le biofeedback es l’opération qui permet au feedback systémique de former un boucle cybernétique. La boucle de la réaction mesurée et de la réponse en résonance bio-variée permet un véritable feedback pour une thérapie d’auto-correction  électrophysiologique. En conséquence, on l’appelle Xrroid Feedback Electro Physiologique ou SCIO en Europe.

Le SCIO peut donc effectuer diverses fonctions :

  1. Tests de provocations allergique
  2. Test de réaction à l’infection et stimulation du système immunitaire
  3. Electro-Acupuncture
  4. Stimulation neurologique
  5. Biofeedback-Interaction psychologique – Interface inconsciente
  6. Muscle- Rééducation neurologique
  7. Scan d’homotoxicité et d’homéopathie
  8. Détection de tissus blessés ou malades et réparation
  9. Détection de maladies dentaires et réparation
  10. Superlearning pour aider les étudiants
  11. Diagnostique électrophysiologique et thérapie
  12. Profils de gestion comportementale et thérapie
  13. Analyse chiropratique et thérapie
  14. Bio-résonance
  15. Détection des ondes cérébrales et correction
  16. Correction de profils électriques anormaux comme une pression de protons, d’électrons, des schémas de réactions, des fluctuations, un déséquilibre tri-vectoriel. Etc.
  17. Rapport de développement

Appendice :

Liste de brevets (à venir)

Autres documents sur le sujet :

  • Etude à grande échelle sur l’innocuité et l’efficacité du SCIO, Le Centro Ricerche du Prof. William Nelson de l’Université de Venise et Padoue, Italie
  • L’analyse Tri-vectorielle d’Homéopathie, une Description Tri-Dimensionnelle des Mesures Palographiques Voltamétriques du Prof. William Nelson.

Copie de la couverture du brevet du Prof Nelson aux USA :


BIBLIOGRAPHIE

LIVRES

  1. An Advanced Treatise in Quantum Biology. The Staff of Maitreya, Ltd. Acad. Press, 1989.
  • Towards a Bio-Quantum Matrix. The Staff of Maitreya, Ltd. Acad. Press, 1992.
  • Quantum Biophysics. The Staff of Maitreya, Ltd. Acad. Press, 1993.
  • Quantum Vibrational Medicine. The Staff of Maitreya, Ltd. Acad. Press, 1993.
  • Quantum Quality Control. The Staff of Maitreya, Ltd. Acad. Press, 1993.
  • Experimental Evidence for Homeopathy. The Staff of Maitreya, Ltd. Acad. Press, 1992.
  • Experimental Evidence for Homeopathy. The Staff of Maitreya, Ltd. Acad. Press, 1992.
  • A Complete Guide to Pediatric Symptoms, Illnesses and Medication. H. W. Griffith, M.D. Body Press, 1989.

ARTICLES ET ETUDES

  1. A Practical Definition of Homeopathy. Maitreya of Magyar; 1993.
  • Full Spectrum Micronutrient Treatment of Bacteria (Homeopathic Treatment of Bacterial Infections). Maitreya of Magyar; 1985.
  • Homeopathic Stimulation of White Blood Cell Motility as Analyzed under the Microscope (A Proposed Mechanism for Homeopathic Immuno Stimulation. Maitreya of Magyar; 1988.
  • A Short Review of Fatty Acids in Treatment of pH Disturbance. Maitreya of Magyar; 1985.
  • A Clinical Study of Glandular Efficacy. Maitreya of Magyar; 1984.
  • Homeopathic Treatment of Pain. Maitreya of Magyar; 1990.
  • Proteinuria. Maitreya of Magyar; 1984.